Qu’est-ce qu’une micro-certification ?

Une micro-certification est un acte de reconnaissance officiel octroyé à un apprenant ayant acquis une compétence, selon un découpage très fin des aptitudes.

“Beaucoup conviennent que le concept a émergé en réponse au déficit de compétences causé par les nouvelles technologies. Essentiellement, les microcrédits sont de petits morceaux d’enseignement, qu’il s’agisse d’un cours en ligne, d’un certificat de bootcamp ou d’un apprentissage dans une université traditionnelle, un fournisseur de spécialités ou une plate-forme d’apprentissage en ligne comme Coursera, EdX ou Udacity.” BBC, Could micro-credentials compete with traditional degrees?

Au Canada, eCampusOntario, un organisme sans but lucratif financé par le gouvernement, travaille actuellement avec des universités et des collèges pour développer les micro-certifications en collaboration avec des partenaires de l’industrie. 

“Un système de reconnaissance souple et fiable est essentiel pour les professionnels et les employeurs, qui s’orientent de plus en plus vers un recrutement basé sur les compétences ou les aptitudes. Les micro-certificats diffèrent des diplômes traditionnels, tels que les grades et les diplômes, et apportent une valeur et une pertinence particulières dans le monde du travail.”

eCampusOntario micro credentials example

Micro-certifications : qu’en pensent les salariés ?

  • 35 % des salariés ont déclaré que les micro-certifications les avaient aidées à obtenir un emploi ou à progresser dans leur carrière
  • 70 % pensent que leur entreprise bénéficierait ou pourrait bénéficier d’un partenariat avec un fournisseur de micro-certifications
  • 85 % chercheraient ou chercheraient très probablement à obtenir une micro-certification si leurs employeurs facilitaient l’offre
  • plus de 90 % des salariés déclarent qu’ils prévoient de suivre d’autres micro-crédits à l’avenir
  • plus de 90 % d’entre eux recommanderaient également des micro-certifications à leurs pairs et collègues

Source : https://www.devopsdigest.com/micro-certification-trend-growing-in-it

Certificats en lignes, badges et Open Badges

Une fois sa micro-certification obtenu, l’apprenant se voit délivrer une preuve de sa réussite : elle prend de plus en souvent la forme d’un certificat accessible en ligne, couramment appelée digital badge. Le format open source Open Badges est le plus populaires aujourd’hui car il peut être mis en oeuvre par toutes les organisations qui le souhaitent et propose une interopérabilité et une pérennité assurées par un écosystème d’acteurs de plus en plus nombreux : plus de 3 000 organisations à travers le monde créent et attribuent ce type de micro-certifications numériques aujourd’hui (Deloitte, Les badges de compétences au cœur de la formation de demain).

Ces badges vont accompagner l’apprenant, le salarié, tout au long de sa carrière. A ce titre, ils doivent être “vérifiables”, c’est à dire reconnus comme authentiques sans difficulté, avec une origine facilement traçable.

BCdiploma Open badge example

Traçabilité, authenticité, pérennité : les mots clés de la blockchain

La blockchain, un levier pour une approche éducative orientée compétences : elle permet de délivrer des micro-credentials et Open Badges sécurisés d’usage professionnel.

Comme pour les diplômes, la question de l’authenticité des badges de compétences ou micro-certifications est cruciale, et la blockchain, base de données décentralisée, pérenne et infalsifiable permet d’assurer une niveau de sécurité inégalé.

BCdiploma est le premier acteur à proposer une technologie 100% blockchain pour des certificats en ligne (appelés Digital Credentials) et des Open Badges sécurisés à usage professionnel. Les Universités d’Ontario, IFOCOP ou encore emlyon executive education utilisent ce format de dernière génération. “The blockchain-based technology [note : BCdiploma] that eCampusOntario is using to issue these micro-certifications ensures that all records are encrypted and immutable, while protecting the right to be forgotten upheld in the GDPR.” indique eCampusOntario dans son article “Micro-certification: towards recursive system learning”.

Blocs de compétences : la France met à l’honneur la micro-certification

Un bloc de compétences est un “ensemble homogène et cohérent de compétences contribuant à l’exercice autonome d’une activité professionnelle et pouvant être évaluées et validées”, autrement dit “une partie d’un diplôme ou d’une formation professionnelle” (Uniformation).

La loi du 5 septembre 2019 “Pour la liberté de choisir son avenir professionnel” indique que les certifications professionnelles inscrites au RNCP doivent être découpées en blocs de compétences, autrement dit en micro-certifications.

BCdiploma vous propose un Livre Blanc sur ce sujet : “Blocs de compétences & loi Avenir Professionnel. Quels outils pour les organismes de formation ?”. Cliquez ici pour le télécharger.

Pour en savoir plus :

Qu’est-ce qu’un Open Badge ?

Que vont changer les open badges ?

Cliquez ici pour télécharger le Livre Blanc “Blocs de compétences & loi « Avenir professionnel ». Quels outils pour les organismes de formation ?”

Comment délivrer des blocs de compétences certifiés ?

Notre guide des blocs de compétences