Les diplômes et les attestations de formation servent à authentifier des compétences acquises lors d’une formation scolaire ou d’un apprentissage. Mais il existe de nombreuses compétences acquises au cours d’une vie ou d’une expérience qui n’apparaissent pas sur ces documents officiels. “Soft skills” comme le leadership ou connaissance poussée sur un domaine particulier comme une certification Google, ces savoir-faire acquis en dehors du système scolaire ou ces savoir-être très utiles en entreprise sont valorisables.

Les Open Badges sont la solution pour rendre visibles, authentifier et partager ces apprentissages parfois informels et ces compétences. Voici un récapitulatif de leur fonctionnement et de leur usage.

L’Open Badge : une reconnaissance numérique des compétences

L’Open Badge est un système numérique standard de badges pour valoriser et certifier des compétences ou des connaissances acquises de manière informelle ou hors du système scolaire traditionnel.

Définition et fonctionnement

L’Open Badge est un enregistrement numérique présentant des informations (métadonnées) liées à un apprentissage, une réalisation, une compétence, une expertise ou une aptitude. Les métadonnées contenues dans le badge indiquent le nom de son émetteur, le nom de son bénéficiaire, ses critères et date d’attribution. L’Open Badge peut se présenter sous la forme d’une image numérique contenant ces métadonnées, ou encore sous la forme d’un lien URL.

Open Badge BCdiploma

Lien URL de cet Open Badge : cliquez ici

L’Open Badge nécessite une structure particulière pour exister :

  • Pour les stocker et vérifier leur authenticité, on utilise des « sacs à badges » ou « portfolios » qui affichent les métadonnées à côté de l’image du badge. Ce sont des plateformes digitales qui permettent de recevoir, afficher et partager son Open Badge. On peut citer par exemple “Open Badge Passport”.
  • Pour les concevoir et les émettre, il faut être certifié, par exemple par IMS Global Learning Consortium. Le standard Open Badge est ouvert, c’est-à-dire que toutes les structures certifiées peuvent créer, émettre, afficher ou héberger leurs propres badges numériques.

Captures d’écran de la plateforme BCdiploma de création et d’émission d’Open Badges, certifiée par IMS Global Learning Consortium : 

Les validité d’un Open Badge est vérifiable, et il ne peut être revendiqué que par son propriétaire. Ainsi, les plateformes d’Open Badges permettent de vérifier la bonne validité d’un badge et d’accéder à ses preuves :

L’histoire des Open Badges : d’où viennent-ils ?

C’est en 2011 aux États-Unis que la Fondation Mozilla et la fondation MacArthur créent les premiers Open Badges. Leur objectif est d’aider des personnes de tout âge, en particulier les personnes les plus défavorisées, à valoriser leurs compétences informelles et accéder ainsi à plus d’opportunités de carrières. Après un test lancé l’été 2011 à Chicago (The Chicago Summer of Learning), les Open Badges sont adoptés par plusieurs universités américaines comme celles de Harvard, d’Indiana ou de Purdue. Aujourd’hui, de plus en plus d’universités américaines font appel à des structures certifiées pour émettre leurs Open Badges.

L’arrivée des Open Badges en France se fait vers 2015, et l’innovation est d’abord soutenue par la région Normandie (DRAAF). Ils se développent surtout avec la déclaration de Bologne pour une reconnaissance ouverte en 2016, le projet “Badgeons la Normandie” en 2017 et l’association “Reconnaître” fondée en 2018. Aujourd’hui, d’autres régions françaises encouragent leur adoption comme le Centre-Val de Loire, le Pas de Calais ou la Nouvelle Aquitaine qui se définissent comme “territoires apprenants”.

Quels usages de l’Open Badge dans les universités aujourd’hui ?

D’après une étude de l’IMS Global Learning Consortium et Credential Engine publiée en 2020, en 1 an et demi, l’émission des Open Badges a augmenté de 80% ! Leur développement est en croissance dans le monde entier et leurs utilisateurs se diversifient. 

Voici quelques exemples d’usages de cette innovation numérique.

Un outil utilisé par les universités pour motiver les étudiants et offrir une approche pédagogique complémentaire aux notes

Valoriser les compétences informelles des élèves, c’est reconnaître leur valeur individuelle, les motiver et lutter contre le décrochage scolaire. C’est valoriser des compétences que les notes ne reconnaissent pas comme l’écoute, la participation, la motivation, la curiosité, la capacité à poursuivre ses efforts. Par une approche de gamification (par le jeu), les Open Badges sont une approche complémentaire à l’éducation traditionnelle et motivent les élèves en les récompensant pour leur apprentissage.

Un moyen pour les étudiants de valoriser dans leur CV des compétences complémentaires à celles de leurs diplômes

Dans un CV, les Open Badges ont deux utilités principales :

  • Se démarquer : Les Open Badges sont attribués individuellement et sont ainsi un moyen de valoriser un trait de personnalité, un engagement personnel, une expérience. Ils servent à exprimer une identité et une spécificité, à avoir un parcours différent des autres élèves du même cursus scolaire.
  • Valoriser des “soft skills” utiles pour la vie en entreprise : Les Open Badges permettent de faire valoir des savoir-être aujourd’hui de plus en plus demandés par les employeurs. Selon l’étude de Skill Survey, 77% des employeurs pensent que les “soft skills” sont plus importants que les “hard skills”. Pourquoi ? Car elles sont applicables dans de multiples professions, sont la preuve d’adaptabilité, et sont mobilisables dans diverses situations de travail (gestion d’un projet, travail en équipe, management, résolution de problèmes).

Un outil pour valoriser la formation continue et les apprentissages au cours de la vie de chaque personne

Parce que l’apprentissage est évolutif au cours d’une vie, chacun a désormais la possibilité de rendre visible l’acquisition de nouvelles compétences. La formation continue des employés est ainsi un sujet de plus en plus préoccupant pour les entreprises. Mettre des badges à disposition de ses employés est une manière d’aborder différemment la gestion de carrière et la montée en compétences des salariés.

Les Open Badges comme fédérateurs de communautés

Les Open Badges sont devenus de vrais connecteurs entre les personnes aux mêmes engagements ou centres d’intérêt. Ils créent des communautés et réunissent leurs membres qui échangent via les réseaux sociaux, des plateformes digitales ou des lieux physiques. 

Quel avenir pour les Open Badges numériques ?

Les Open Badges vont être amenés à jouer un rôle important dans l’accès à la certification pour tous. En améliorant la reconnaissance des compétences formelles et informelles actuelles, ils ont vocation à favoriser la multiplicité et la diversité des critères de certifications.

De l’Open Badge à l’Open Education

L’open education est un projet social d’écosystème ouvert de l’éducation et de partage de ressources pédagogiques : chacun doit avoir les moyens d’apprendre par soi-même et de faire évoluer ses compétences. Les Open Badges jouent un rôle essentiel pour ce mouvement, puisqu’ils permettent de rendre visible un apprentissage personnel, de le certifier de manière vérifiable et de le partager.  

Quelles technologies pour améliorer les Open Badges ?

Plusieurs technologies pourraient permettre d’accélérer le développement des Open Badges et d’augmenter leur potentiel. La géolocalisation des badges permet déjà de mettre en avant les “territoires apprenants” et donc de reconnaître la reconnaissance informelle. 

La blockchain permet d’émettre des Open Badges totalement sécurisés en s’assurant que toutes les données soient chiffrées, infalsifiables et immuables.

BCdiploma, des Open Badges 100% blockchain

BCdiploma est certifié par IMS Global Learning Consortium et a créé les premiers Open Badges 100% fondés sur la blockchain. Les badges de BCdiploma sont infalsifiables, immuables et pérennes pour un usage professionnel des badges numériques.

bcdiploma open-badge multilingue

BCdiploma dispose d’une gamme complète de micro-certifications et Open Badges pour valoriser les formations courtes et les blocs de compétences. L’entreprise met également à votre disposition une plateforme digitale pour que vous puissiez créer vos micro-certifications et Open Badges avec vos paramètres, votre propre logo et vos liens externes.

Vous voulez découvrir les micro-certifications 100% blockchain de BCdiploma ou en savoir plus sur l’entreprise ? Rendez-vous ici

Pour en savoir plus :

Que vont changer les open badges ?

Cliquez ici pour télécharger le Livre Blanc “Blocs de compétences & loi « Avenir professionnel ». Quels outils pour les organismes de formation ?”

Comment délivrer des blocs de compétences certifiés ?

Notre guide des blocs de compétences

http://www.dane.ac-versailles.fr/comprendre/qu-est-ce-qu-un-open-badge

https://openbadges.org

https://www.cap-metiers.pro/pages/494/Open-Badges-numerique-service-reconnaissance-des-competences.aspx

https://journals.openedition.org/dms/2043#tocto1n2

https://www.linkedin.com/pulse/les-open-badges-dans-le-monde-et-en-france-caroline-bélan-ménagier/

https://www.letudiant.fr/educpros/actualite/les-open-badges-un-complement-aux-diplomes-universitaires.html