Certifications, cours en ligne, MOOCs, etc. Au fil des années, nombreuses sont les opportunités ayant émergé et permettant de développer ses compétences. Les outils de formation numérique, faciles d’accès et souvent gratuits, sont en effet un excellent moyen pour continuer à apprendre.

Parmi ces outils, on retrouve l’open badge, qui est littéralement un badge numérique “ouvert” à tous. Créés au début des années 2010, les open badges viennent compléter le panel d’outils de formation numérique déjà existants.

Mais qu’est-ce qu’un open badge numérique ? Quelles en sont les caractéristiques ? Comment en bénéficier et le mettre en avant ? Découvrez dans cet article comment utiliser un open badge numérique.

Qu’est-ce qu’un open badge numérique ?

Open Badges est, à l’origine, un standard créé en 2011 par la fondation Mozilla. La définition de ce terme, selon un article académique coécrit par Peer 2 Peer University et la Fondation Mozilla, est celle d’un « symbole ou indicateur d’un accomplissement, d’une compétence, d’une qualité ou d’un intérêt ». L’importance de l’open badge réside avant tout dans les informations qu’il contient. Parmi ces informations nous retrouvons : l’identité du bénéficiaire, celle de l’émetteur, ce qu’il représente, etc.

Illustration Open Badge

Lancé officiellement en 2012, l’open badge a vite gagné en popularité aux États-Unis : il a été délivré par plus d’un millier d’organisations en 2013. Ce standard a bénéficié d’une reconnaissance montante au fil des années, les demandes ont augmenté et les organisations de formation l’ont adopté progressivement. En France, c’est plus tardivement, à partir de 2015, que les open badges ont connu leur démocratisation.

Si le concept d’open badge numérique peut vous paraître flou au premier abord, pas de panique ! Afin de vous faciliter la tâche et de vous mettre à la page, nous vous avons listé ci-dessous quelques exemples d’utilisation :

  • Pour reconnaître une compétence

Certaines compétences, à l’instar du travail en équipe ou de l’agilité, ne sont pas des critères nécessairement indiqués sur un diplôme universitaire. Avec les open badges, vous pourrez obtenir la reconnaissance méritée pour vos compétences, formelles ou plus générales.

  • Pour reconnaître l’engagement

Au sein de l’Éducation Nationale, certaines écoles expérimentent depuis plusieurs années déjà les open badges. Ils peuvent notamment permettre à certains étudiants de se distinguer : par exemple, grâce à cet outil, un élève actif en cours verra sa participation valorisée.

  • Pour reconnaître un projet

Les open badges aident également à une meilleure reconnaissance de vos projets personnels et associatifs. Cela peut notamment vous permettre de vous distinguer dans vos demandes d’emploi, ou encore d’améliorer votre image de marque.

En outre, l’open badge numérique offre un éventail  considérable de possibilités. En plus d’accroître la valorisation de certains critères qui peinent à être reconnus, les open badges offrent des avantages à l’ensemble du réseau de parties prenantes :

  • Pour les bénéficiaires

En plus des raisons évoquées précédemment, les bénéficiaires ont également la possibilité de mettre en lien leurs différents badges. Les open badges peuvent par exemple être rassemblés au sein d’un même portefeuille numérique : ainsi, ils se complètent entre eux.

  • Pour les émetteurs

En ce qui concerne l’émetteur, l’avantage principal réside dans la reconnaissance de l’apprentissage à travers des connaissances concrètes. La délivrance de ces badges numériques permet également à l’organisation qui les délivre de mieux évaluer pour ne pas laisser ses talents lui échapper.

  • Pour les développeurs

Enfin, les open badges permettent aux développeurs de participer à la création et à la conception de meilleurs systèmes de reconnaissance d’apprentissage.

Les émetteurs d’open badges

Avant de nous attarder en détail sur la délivrance et sur l’obtention des open badges, il est important d’en énumérer les émetteurs. En effet, les organisations émettrices de badges numériques sont nombreuses et il est parfois difficile de savoir par où commencer. Voici deux exemples d’émetteurs :

Open Badge Passport

L’entreprise Open Badge Passport possède la certification d’IMS Global et est donc conforme aux récents standards en la matière. Avec Open Badge Passport, les bénéficiaires pourront aisément récolter leurs badges, les centraliser, et éventuellement les partager avec leur réseau.

Open Badge Factory

À l’instar d’Open Badge Passport, Open Badge Factory permet également de stocker des badges et en facilite le partage rapide sur les réseaux sociaux. L’entreprise s’assure également que les badges délivrés soient bien renseignés.

Open badge passport Open badge factory logo

Tuto : comment mettre en valeur ses open badges

Comment utiliser un open badge numérique ? Maintenant que vous en connaissez les principales fonctionnalités et avantages, nous allons désormais nous intéresser de plus près à l’utilisation de cet outil. Cette dernière se décompose en trois principales étapes :

Etape 1 : L’obtention

Vous (le bénéficiaire) souhaitez obtenir un open badge auprès d’une organisation (l’émetteur). L’émetteur, qui a conçu ce badge, demande naturellement pour sa délivrance que vous remplissiez un certain nombre de critères. Cela permet au bénéficiaire d’assurer à l’émetteur la bonne maîtrise des capacités ou compétences requises pour son obtention. Il est important de préciser que si les Open Badges sont soumis à un standard, un émetteur n’aura pas nécessairement les mêmes critères de réussite et d’accomplissement qu’un autre pour une même compétence. Il en va de la responsabilité du bénéficiaire de s’adapter.

Etape 2 : La délivrance

Une fois que le bénéficiaire a complété tous les critères requis pour l’obtention d’un open badge, l’émetteur peut à présent procéder à la délivrance de ce dernier. Une fois le badge délivré, le bénéficiaire pourra consulter une multitude de données et d’informations attestant de sa véracité. Parmi elles, l’identité du bénéficiaire et de l’émetteur ainsi que sa description. Mais on pourra également y trouver la date d’émission et d’expiration,  ou encore une signature digitale. L’idée derrière la mise à disposition de ces informations est de conférer aux badges une meilleure reconnaissance ainsi qu’une valeur fiable et vérifiée.

Etape 3 :Le partage et la mise en valeur

Une fois le badge délivré, une question subsiste : que faire de notre open badge ? Comme évoqué précédemment, il existe de nombreux outils et logiciels pour réunir ses open badges, comme l’outil d’Open Badge Passport. Cependant, le plus important est de savoir mettre en valeur ses badges afin d’en tirer le meilleur parti.

Les possibilités sont multiples : vous pouvez par exemple partager votre badge récemment obtenu sur vos réseaux sociaux personnels. Ceci aura pour effet de moduler votre image et votre présence numériques. L’intégration dans votre CV est également une option qui donnera de la valeur ajoutée à vos demandes d’emploi.

Enfin, n’hésitez pas à partager vos open badges sur vos réseaux sociaux professionnels. LinkedIn possède notamment une fonctionnalité pour ajouter ses certifications à son profil. Pour plus d’informations, consultez notre tuto pour découvrir comment ajouter une certification sur LinkedIn.

BCDiploma : diplômes et badges sur la blockchain

Vous souhaitez en savoir plus sur les open badges numériques et leur utilisation ?

Chez BCdiploma, nous utilisons la blockchain pour délivrer des badges, mais également des diplômes, des micro-certifications et même des attestations. Nos services sont déjà plébiscités par plus d’une centaine d’institutions et organisations, implantées dans une vingtaine de pays.

Si vous souhaitez en savoir plus sur BCdiploma et sur nos services, consultez notre site web.

En savoir plus

Que vont changer les open badges ?

Qu’est-ce qu’un Open Badge ?

L’histoire de l’open badge

L’arrivée des open badges en France

L’open badge : exemple d’application dans l’éducation

Le site officiel

L’open badge : découvrez en plus sur les badges numériques