Un Open Badge est une certification digitale mise en place au sein des entreprises ou organisations pour valider les acquis de compétences formelles ou informelles. 

Il peut être mis en place en utilisant une plateforme comme BCdiploma, mais peut également être intégré à un LMS (Learning Management System) corporate : ces deux outils permettent la formation continue des collaborateurs. Sous la forme d’un Open Badge numérique, la certification peut être créée, stockée et diffusée facilement et en toute sécurité sur Internet. Ainsi, le format numérique permet une meilleure standardisation de la formation professionnelle. Dans cet article, nous vous décrirons les différentes étapes pour faire un open badge et les différents paramètres à prendre en compte dans son développement. L’open Badge joue un rôle essentiel dans le futur de la reconnaissance professionnelle, BCdiploma vous guide pour en comprendre les enjeux !

Comment faire un Open Badge ?

Un Open Badge est une certification numérique, attribuée par un organisme de formation ou une entreprise pour attester des compétences ou de la validation d’expérience des collaborateurs. Les trois étapes de la constitution d’un Open Badge sont les suivantes : 

  • Conception du contenu et des critères de l’Open Badge
  • Inscription, apprentissage et évaluation des candidats 
  • Création et distribution de la certification numérique

1. Conception du contenu et des critères de l’Open Badge

La première étape pour faire un open badge est la rédaction du contenu pédagogique ainsi que des critères d’attributions. Vous pouvez produire les supports d’apprentissage en vous aidant d’un Learning Management System (LMS), c’est-à-dire un outil intégré permettant la formation des collaborateurs. 

En termes de support, la formation peut se présenter sous la forme d’un Mooc, un atelier ou une activité en groupe. Il faut également décider du format de la formation : en présentiel, à distance, ou hybride et établir une charte d’usage. Enfin, il est prudent d’établir un groupe de candidats tests pour la première version de la formation, et ainsi ajuster ses paramètres ainsi que la manière d’utiliser les supports.

Open Badge

2. Inscription, apprentissage et évaluation des candidats

Une fois le contenu de la formation conçu et validé par les personnes habilitées, les candidats peuvent s’inscrire et suivre la formation. Les candidats qui terminent le programme d’apprentissage seront évalués. On déterminera ensuite d’après les scores quels participants recevront les badges. Il est nécessaire de bien encadrer les critères d’évaluation et d’attribution de la micro-certification. En effet, les critères précis d’attribution figurent sur votre Open Badge à côté des informations du receveur et du délivreur. Pour mieux cerner les enjeux de la conception de votre Open Badge, vous pouvez vous aider de la grille de questions qui suit :

Grille de questions pour déterminer le contenu et les critères d’attribution d’un open badge 

  • Qu’est-ce qui est reconnu ? un rôle, une expérience, une réalisation collective ou individuelle, une compétence (savoir(s), savoir-faire(s), attitude(s), valeur(s)), un engagement ou une participation ?
  • Qui est à l’initiative ? le porteur (revendication) ou l’émetteur (attribution) ?
  • Qui est reconnu ? Une personne, une organisation, un groupe.. ?
  • Qui reconnaît cet Open Badge ? Une communauté, une personne, une organisation, une institution ?
  • Pour quelle audience ? Communauté, collègues, paris, employeurs potentiels ou actuels ?
  • Selon quelles preuves ? Témoignages, documents, artefacts, traces ?
  • Quelle valeur d’usage ? Accéder à des ressources, des avantages, un emploi, un statut ?
  • Selon quel processus ? Validé par un expert, les autres porteurs du badge, après recommandation par X personnes ?
  • Selon quels critères ? Les indicateurs d’une performance réussie, des objectifs atteints ou à atteindre ?
  • Qui pourrait endosser le modèle du badge ou le badge reçu ?

Parties prenantes :

  • Qui participe à la construction du dispositif de reconnaissance ?
  • Le badge est-il conçu pour, avec ou par les futurs porteurs du badge ? 
  • Écosystème : Comment le badge s’insère-t-il dans l’écosystème de reconnaissance ?
  • Quelles sont les reconnaissances liées en amont et en aval ?
  • Quelles sont les applications web, curriculum, communauté de pratique, recherche d’emploi, cartographie, orientation, réseau social ? 
  • Impact : Comment mesurer l’impact du badge sur la personne, la communauté, l’organisation ou la société  ?
  • Quels sont les indicateurs quantitatifs et qualitatifs de performance ?
  • Comment ces indicateurs sont-ils collectés ? 
  • Durabilité : Comment sont assurés la publicité et la pérennité du dispositif ?  
  • Comment faire connaître le badge ?
  • Quelles ressources financières, logistiques et humaines ? 

Retrouvez la grille de décision ici : https://openbadges.info/creer/

Plus un open badge aura de critères précis de conception, mieux  il pourra objectiver la reconnaissance professionnelle. Ces questions sont volontairement approfondies afin de garantir la qualité éducative de la certification.

3. Création et distribution de la certification numérique

Une fois les tests passés, vous êtes prêt à diffuser vos Open Badges via une plateforme de certification numérique. Une telle plateforme permet de produire, stocker et de partager les micro-certifications et open badges, le tout de manière sécurisée. 

BCdiploma : la solution sécurisée blockchain validée par IMS

BCdiploma a créé le premier Open Badge 100% sécurisé par la blockchain, pour des certifications durables et infalsifiables destinées à l’usage professionnel. L’acteur de référence de la norme Open Badge, IMS Global Learning Consortium, a ainsi certifié les Open Badge Blockchain de BCdiploma. Ceux-ci sont compatibles avec les solutions, passeports et portfolios de l’écosystème Open Badge et respectent le standard Open Badges 2.0.

This image has an empty alt attribute; its file name is 20-12-creat-badge-–-1.png

Open Badge, le futur de la reconnaissance professionnelle

Un système de reconnaissance en peer to peer

Introduit par la Fondation Mozilla en 2011, le système des open badges s’affirme comme une volonté de déplacer le pouvoir de reconnaissance des savoirs et savoirs-être, et notamment des compétences informelles. L’autorité de la reconnaissance (notamment professionnelle), jusqu’alors quasi monopolisée par les institutions, tend à être déplacée vers les individus, détenteurs de savoirs informels et porteurs de projets collectifs. 

L’Etat s’intéresse de plus en plus aux acteurs des open badges qui utilisent l’outil comme clé d’une politique de formation professionnelle. Les pédagogues affirment qu’il est efficace de valoriser un mode collectif d’apprentissage, qui privilégie le questionnement et l’exploration comme fondement de l’apprentissage. Le saviez-vous ? Le terme badge ouvert (Open Badge en anglais) est issu du mouvement Open source : le code source des logiciels utilisés est accessible, modifiable et partageable. Cela contribue à créer un Internet ouvert, et donc à rendre l’éducation accessible à tous. L’ensemble des institutions, organismes, entreprises et individus qui participent à l’éducation libre et accessible à tous sur le Web constituent le domaine de l’Open Education.

Open badge, Open Education et “Arbres de connaissances” 

L’Open Badge s’insère dans le mouvement plus large de l’open education. Ce format d’apprentissage peut être comparé aux arbres de connaissance représentant l’ensemble des savoirs et savoirs-être dont la qualité est garantie par des certifications numériques. Le terme d’arbre de connaissances a été développé dans les années 1990 par le philosophe Michel Serres. Celui-ci explique que pour construire un arbre de connaissance, on doit d’abord déterminer collectivement l’objectif poursuivi. Ensuite viennent les étapes de co-construction de la formation et de ses paramètres. L’aspect collectif des arbres de connaissance fait sa force, car il sous-entend une mise à jour régulière des paramètres, c’est-à-dire une co-construction évolutive des règles du jeu. De la même manière, l’open badge est co-créé collectivement par les collaborateurs et experts chargés de sa conception. L’open badge peut évoluer, être mis à jour grâce aux retours des consommateurs, permettant ainsi de garantir la durabilité du badge.

Ressources :

Comment mettre en place un programme d’Open Badge dans sa classe ?

Tuto : Comment utiliser un open badge numérique ?

Que vont changer les Open Badges ?